L’État souhaite inciter tous les ménages à améliorer les performances énergétiques de leur logement en vue d’en diminuer l’impact sur le climat. Pour les encourager à se lancer, de nombreuses solutions de financement sont disponibles. La plupart sont délivrées selon des critères techniques. De plus, vos travaux doivent impérativement être réalisés par une entreprise qualifiée RGE pour en garantir la bonne exécution et l’efficacité.

Un financement possible grâce au RGE

En confiant votre projet de rénovation à ACTIV, vous êtes assuré de pouvoir accéder aux divers financements existants. En effet, notre société dispose du label RGE Qualibat pour la pose d’équipements dans plusieurs domaines.

  • Chauffage : pompe à chaleur, chaudière à granulés de bois, chaudière gaz, chauffe-eau thermodynamique
  • Ventilation : VMC (ventilation mécanique contrôlée)
  • Menuiseries : fenêtres, portes donnant sur l’extérieur, volets

Selon l’aide sollicitée, des critères de revenus et de composition du foyer peuvent aussi être pris en compte. Quoi qu’il en soit, vous avez droit à un financement. Et ce, quel que soit l’âge de votre logement. Leurs règles d’attribution changent toutefois régulièrement, ce qui rend indispensable l’accompagnement d’un professionnel.

Afin de déterminer le montant des aides auquel vous pouvez prétendre, ACTIV examine votre situation en tenant compte de votre projet, de vos revenus et du nombre de résidents dans l’habitation. Cela nous amène à évaluer les économies d’énergie pouvant être générées et ainsi connaître avant même le début des travaux le reste à charge. Dans certains cas, le cumul des différents financements permet de couvrir jusqu’à 90 % de votre dépense.

Financement rénovation

Primes CEE

Les Certificats d’Économie d’Énergie (primes CEE) s’adressent aux particuliers comme aux professionnels. Ils ont été institués par les pouvoirs publics pour obliger les fournisseurs d’énergie à financer les travaux permettant de réduire les consommations énergétiques. L’amélioration des performances de votre domicile en fait partie, ce qui vous permet de bénéficier du dispositif.

Le montant de la prime est calculé en fonction de l’amélioration de performance énergétique obtenue. Il peut être plus important pour les foyers aux revenus modestes.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide créée en janvier 2020 en remplacement du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et de l’aide de l’Anah “Habiter mieux”. Gérée par l’Agence nationale de l’habitat, elle encourage la rénovation énergétique des logements de plus de quinze ans. Elle est destinée à tous les propriétaires, sans conditions de revenus. En revanche, son montant varie en fonction de vos ressources. Vos dépenses pourront être prises en charge jusqu’à :

  • 90 % si vos revenus sont modestes
  • 75 % pour les revenus intermédiaires
  • 60 % pour les revenus supérieurs
  • 40 % pour les revenus les plus élevés

Les dépenses financées sont les suivantes : audit énergétique, isolation thermique, remplacement d’équipement de chauffage ou de ventilation. Le choix d’un mode de chauffage renouvelable se substituant au gaz ou au fioul vous fera de plus bénéficier d’un bonus.

Subventions locales

Outre les aides nationales MaPrimeRenov’ et les primes CEE, les résidents de Saône-et-Loire peuvent bénéficier d’une aide complémentaire du Département. Celle-ci peut être demandée en ligne auprès de la Maison départementale de l’Habitat et du Logement.

Des aides sont également proposées par la Région Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre de son programme Effilogis. Celui-ci cible les projets de rénovation énergétique de maisons individuelles visant le niveau BBC (Bâtiment Basse Consommation) et les constructions de bâtiments à énergie positive (BEPOS).

Financement projet rénovationFinancement projet rénovation

Éco-Prêt à Taux Zéro (Éco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêts qui peut être accordé par certaines banques partenaires de l’État pour financer des travaux de rénovation énergétique. Il est réservé aux opérations portant sur une résidence principale de plus de deux ans. Il peut atteindre 50 000 € sur 20 ans.

La condition ? Le projet doit permettre d’améliorer la performance énergétique globale du logement d’au moins 35 % et le faire sortir du statut de passoire énergétique. Vous pouvez solliciter l’Éco-PTZ auprès de l’Anah en parallèle de votre demande pour MaPrimeRénov’, avec laquelle il peut d’ailleurs se cumuler (de même qu’avec les primes CEE).

Taux de TVA réduit

Le taux réduit de TVA à 5,5 % s’applique aux travaux et équipements d’amélioration thermique de l’habitat (isolation, appareils de production d’énergie utilisant une source d’origine renouvelable), ainsi qu’à leur entretien. Le logement doit être achevé depuis plus de deux ans pour en bénéficier.

    Je souhaite être contacté

    Solutions ACTIV pour la rénovation de votre maison